présentation éclatée de TOUT ÇA / QUE ÇA 

intention d’un Zoom d’après GRANDE — }

de/par Tsirihaka Harrivel et Vimala Pons

Le point de départ est le dernier spectacle qu’on a fait : GRANDE — qui est un spectacle « somme » : une Grande Revue avec un passage en revue et des listes d’actions à compléter.
La narration se fait par fragments, par numéros, l’écriture est à la fois présupposée et empirique. Notre cirque, notre Music-Hall, a pour mots ses actions, et pour sujets ses objets.


Maintenant il y aurait peut-être deux manières de procéder.
« Changer son fusil d’épaule » ou « Creuser vers la voie entreprise ».
Nous nous situons définitivement dans la seconde voie et nous voulons compléter le spectacle à compléter que nous avons mis en place car :

1- Nous en avons envie

2- C’est vrai que nous avons un fusil, mais à force nous n’avons plus d’épaules.

 

Une phrase nous obsède et nous porte depuis maintenant 5 ans. C’est Rainer Fassbinder qui l’a écrite : « Tout démonter en pièces détachées et assembler de nouveau, ça devrait être beau ». Ça sera par ces images de machines qui nous poursuivent que nous pourrions continuer à écrire : faisons du spectacle un véhicule, prenons l’éclaté de sa carrosserie et prenons chaque pièce éclatée comme un début d’une nouvelle machine.


Au final, GRANDE — était déjà une sorte d’entêtement ou disons un essai d’approfondissement de tout ce qui précédait dans nos recherches.
Prendre une structure, en faire un feu d’artifices et arrêter l’image lorsque le feu éclate : zoomer dans l’image, user de sa faculté d’agrandissement, considérer le spectre éclaté et observer la structure sans cesse répétée des choses ; l’auto-similitude des pièces entre elles.

 

C’est une suite sans histoire, une envie de s’affranchir de soi-même en se répétant tant et tant qu’on finirait par inventer une autre langue (ça reste à prouver), observer chaque action qu’on a déjà faite et chaque objet dont on a épuisé la symbolique, comme autant d’éléments collectionnés, indices traçant les contours d’une nouvelle histoire à déchiffrer. Dans cet arrêt sur image, nous voudrions zoomer : en zoomant nous ne nous faisons pas d’illusion, nous savons déjà que nous allons retomber sur une machine elle-même éclatée, encore et encore, et sûrement nous allons même tomber sur la même structure malgré le changement d’échelle.
 

Mais c’est très bien, nous aurons zoomé, comme des petits détectives, nous aurons fait un peu plus attention aux choses (car on sait que faire attention transforme ce à quoi on fait attention) : une fois qu’on pense quelque chose, il vaut mieux essayer de penser autrement, avec d’autres moyens. 

 

Alors voilà : nous allons faire la même chose mais tout autrement. 

partenaires

Théâtre de Nanterre-Amandiers CDN — 2 Pôles Cirque en Normandie • La Brèche, Cherbourg • Cirque Théâtre, Elbeuf — Le CENTQUATRE-Paris — Forum des images, Paris — La Coursive scène nationale, La Rochelle 

© 2019 by TOUT ÇA / QUE ÇA, made in Slovenia.

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Noir Bandcamp Icône
  • Noir Icône YouTube